top of page
  • Photo du rédacteurCentre Grandir

Comprendre votre enfant

Dernière mise à jour : 18 juin 2021

Si nous vous disons: "Ne pensez pas à un ours blanc!" Avouez-le, vous venez tout juste d'avoir l'image d'un ours blanc en tête!


Ceci permet d'appréhender ce qui se passe dans la tête d'un enfant quand vous lui dites par exemple "Arrête de crier comme ça" et que plutôt que de se taire (à la suite de cette injonction formulée négativement), il crie encore plus.


En fait, la représentation du cri lui vient en tête et c'est cette image qui reste et oriente son action. De plus, les petits n'ont pas encore le lobe frontal du cerveau assez développé pour maîtriser et contenir leurs pulsions. Ainsi, sans que ce soit votre intention, votre injonction renforce ce que vous souhaitez voir cesser.


Dans vos interventions auprès des enfants (des ados et même des adultes), il est toujours plus efficace d'intervenir dans la lignée de votre objectif. Orientez l'enfant vers ce que vous souhaitez en utilisant une phrase affirmative. Vous pourriez donc plutôt dire: "J'ai besoin de calme, pourrais-tu parler doucement?"


Ce n'est pas une recette miracle et évidemment il faut capter l'attention et répéter, mais ce conseil devrait vous éviter quelques frustrations inutiles au yeux du développement neurocognitif des enfants.

9 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page