top of page
  • Photo du rédacteurCentre Grandir

Journée de la non violence éducative

Dernière mise à jour : 18 juin 2021


Puisqu'on dit "élever un enfant" tout de suite il serait bien d'avoir le réflexe

qu'on ne peut pas bien élever en rabaissant…

Les insultes, les humiliations, les punitions, le chantage, les cris, les châtiments


corporels, tout ça ne fait pas "apprendre".

En fait si.

L'enfant apprendra déjà la peur et le doute sur sa valeur qui le rendra moins efficient des années durant. Il pensera qu'il n'est pas important, qu'il est déficient, qu'on peut s'imposer même à tort quand on est plus grand


ou fort, qu'il vaut mieux faire les choses en cachettes et mentir que de subir les foudres de l'autorité, etc. Bref, il apprendra plein de choses qui nuiront à son développement.


Alors réfléchissez bien à ce que vous voulez faire aux enfants dont vous prenez soins. Identifiez bien vos buts comme parent ou maîtresse, et travaillez en ce sens positivement avec douceur et patience. Oui, le propre de l'apprentissage c'est la répétition, mais tous les enfants, apprennent mieux et plus rapidement dans le plaisir que dans la crainte.


Les enfants sont l'avenir de ce pays, de ce continent et de ce monde. La seule façon d'aller de l'avant correctement c'est leur donner confiance en notre amour inconditionnel et en leur donnant confiance en leurs capacités, notamment à faire des choix intelligents pour leur avenir.


C'est donc toujours préférable d'engager la réflexion que d'user de violence éducative.


Et cette réflexion s'engage déjà en vous, pour panser vos propres blessures d'enfant, pour apprendre à bien gérer votre stress et émotions, et pour trouver du sens dans une façon plus bientraitante d'intervenir auprès de vos enfants.


Au Centre Grandir, nous pouvons vous aider à bâtir un monde meilleur, dans le RES Paix.


Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page